FEP AXE 4 Pays Bassin d'Arcachon - val de l'Eyre Pays Bassin d'Arcachon - Val de l'Eyre
      Pêche et ostréiculture
 
 

DLAL
Télécharger la plaquette

 

 

Télécharger la lettre d'information n°5

Dates à retenir

Le 8ème Comité de Sélection DLAL aura lieu en février 2019.

La date définitive sera communiquée prochainement.

 

Suivez également l'actualité du DLAL :

 

 

Opportunité d'une nouvelle technique d'élevage biomimétique de l'huitre dans les bassins conchylicoles de la Nouvelle-Aquitaine


© CREAA

Axe 5 Coopération
Bénéficiaire Comité Régional de la Conchyliculture Arcachon-Aquitaine
Budget global            33 698€ TTC, réparti à parts égales entre le CRCAA et le CRC Poitou-Charentes
Budget 17 792€ TTC (7 117€ FEAMP, 7 117€ Région, 3 558€ CRCAA)

Description

L'élevage à plat qui a présidé historiquement au développement de l'ostréiculture a été progressivement délaissé du fait des problèmes techniques et économiques. Cependant, le contexte actuel : progrès de la mécanisation, croissance médiocre des huitres en poche, problèmes environnementaux et zoosanitaires, gestion intégrée du DPM... pousse les responsables de la conchyliculture à vouloir étudier les conditions d'une nouvelle exploitation biomimétique de l'huitre à plat. Il s'agit donc de reproduire les conditions naturelles de fixation des huitres sur un support à même le sol.
Ainsi, le CRCAA, suivi par le CRCPC, a souhaité qu'une expérimentation soit menée afin d'évaluer le potentiel de cette pratique culturale et son application par les professionnels de la Nouvelle-Aquitaine. Ce projet s'inscrit dans le cadre d'une coopération entre les deux bassins de production de Marennes-Oléron et Arcachon. Il s'inscrit également dans la convention de partenariat signé entre le CREAA et chaque CRC, conformément aux statuts et aux missions du CREAA.

Le projet a pour objectif d'acquérir des connaissances sur l'élevage biomimétique de l'huitre et de lancer une phase expérimentale de cette pratique culturale afin d'en évaluer la faisabilité sur les bassins de production de Marenne-Oléron et Arcachon.

Le projet se déroulera en deux phases :
1/ Réalisation d'un état de l'art et mise en place d'un cadre expérimental propice à la connaissance et au développement de cette zootechnie :
Pour mener à bien cette 1ère phase, un stagiaire master II ou ingénieur en agronomie ou en écologie marine sera recruté par le CREAA pour une période de 6 mois. Son stage s'articulera autour de 2 tâches :
     - Revue des techniques et des expériences : il/elle devra tirer parti de l'expérience acquise localement en analysant l'historique des deux bassins sur l'élevage à plat (technique, économie, problèmes...). Cette recherche doit permettre d'identifier les points forts et faibles de l'élevage, valider les pistes déjà identifiées et les points de blocage à lever. Il/elle devra également dresser un état des lieux des retours d'expérience d'autres territoires (bibliographie, technologie, brevets...).
     - Définition d'un schéma expérimental : il/elle devra définir le matériel expérimental permettant l'acquisition des 1ères références zootechniques ; bâtir un cadre expérimental pour la caractérisation des performances et la qualité des produits obtenus en référence avec l'élevage sur table ; et aboutir si possible à la définition d'un 1er cahier des charges fonctionnel de l'élevage à plat.

2/ Phase expérimentale de l'élevage d'huitre à plat :
Cette phase sera assurée par un conseiller aquacole sur un équivalent temps plein de 6 mois au sein du CREAA. Il/elle devra mettre en œuvre le cadre expérimental préconisé dans la phase 1 sur les deux bassins de production, assurer le suivi des expérimentations et en analyser les résultats.

Avancement

Projet en cours.

On en parle  
 
   
  Les partenaires du Fep Axe 4 Europe l'Europe s'engage Republique française Région Nouvelle Aquitaine CCPMEM 33 COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret

 

Europe MDDE Région Aquitaine Conseil général de la Gironde COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret