FEP AXE 4 Pays Bassin d'Arcachon - val de l'Eyre Pays Bassin d'Arcachon - Val de l'Eyre
      Pêche et ostréiculture
 
 

 

DLAL Télécharger la plaquette

Télécharger la lettre d'information n°10

Dates à venir

Le prochain Comité de Sélection DLAL aura lieu en juin 2021.

 

Suivez également l'actualité du DLAL :

 

 

Voyage d'étude au Japon sur le thème de l'ostréiculture et de la gestion intégrée du milieu marin

 

Axe 5 Coopération
Bénéficiaire Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon
Budget 32 842€ TTC (16 421€ FEAMP, 16 421€ Région)

Description

Le colloque international COAST s'est tenu en novembre 2017 à Bordeaux. En parallèle, les 17èmes Rencontres franco-japonaises d'océanographie ont été organisées par la Société Franco-Japonaise d'Océanographie (SFJO), avec des sessions sur des sujets communs comme la résilience des zones côtières, la gestion intégrée des zones d'interface et de transition, ou encore la cohabitation entre les usages. Le PNMBA a participé à ces rencontres et a également contribué, en lien avec le CRCAA, à l'organisation et à l'animation d'une visite du BA pour la délégation japonaise. 
Suite à ces rencontres, la SFJO France a développé le projet « Nature et Culture » basé sur les échanges de savoirs et savoir-faire entre la France et le Japon autour du développement durable et du milieu marin. Dans ce projet, 2 thématiques ont été retenues autour 1)des activités ostréicoles respectives et 2)de la gestion intégrée des milieux côtiers, et notamment la restauration des herbiers de zostères. Les sites sélectionnés pour approfondir ces thématiques sont le BA en France, et la Mer de Séto et la Préfecture de Miyagi au Japon. Pour ces sites, les 2 thématiques retenues représentent un enjeu fort du point de vue écologique, mais également socio-économique.

Le BA est en effet un site ostréicole reconnu internationalement. L'activité présente une dynamique forte de gestion d'innovation et de diversification des pratiques, dans un contexte d'évolution de la profession (à toutes les échelles). Au Japon, ce même dynamisme est observé, notamment suite aux conséquences dramatiques du tsunami ayant touché la Préfecture de Miyagi en 2011. De nouveaux objectifs et modes de gestion ont ainsi été adoptés pour s'adapter au mieux à l'environnement naturel. Des liens forts unissent de plus les ostréiculteurs français et japonais de ces régions, chacun ayant apporté une aide précieuse lorsque l'autre en avait besoin.

En Mer de Seto, les acteurs japonais ont démontré leur savoir-faire dans la gestion intégrée du milieu marin, notamment sur la restauration des herbiers de zostères. Ceux-ci ont en effet connu ces dernières décennies une forte régression, pour atteindre 12ha en 1980 sur les 590 existants en 1950. Une opération de grande ampleur est menée depuis plus de 30 ans par la coopérative des pêches locale pour restaurer ces herbiers (notamment à l'aide de brisure de coquilles d'huîtres et de graines de zostère), avec succès : les surfaces atteignaient 250ha en 2015. Le BA a également connu une forte régression des herbiers de zostères depuis les années 1980 (-80% pour la Zostère marine et -40% pour la Zostère naine entre 1980 et 2012). Plusieurs actions de restauration sont prévues à partir de 2020 par le PNMBA (essai de semis et de transplantation, évaluation des quantités de graines disponibles), dont certaines pourraient bénéficier de l'expérience et du savoir-faire issus des actions mises en place au niveau japonais.
Les deux thématique s'inscrivent pleinement dans les enjeux fixés par le Plan de gestion du PNMBA, notamment au regard des objectifs ciblant la restauration des herbiers de zostères naines et marines, des activités et des pratiques respectueuses du milieu marin mais aussi la compréhension des problématiques territoriales et globales par des rencontres et des coopérations thématiques et sectorielles, y compris internationales.
Le PNMBA souhaite ainsi, en partenariat avec le CRCAA et la SFJO France 1) organiser un voyage d'étude au Japon pour échanger avec les acteurs locaux sur les deux thématiques suscitées, et 2) identifier et, le cas échéant, préfigurer les possibles partenariats entre les deux sites.

L'objectif de ce voyage exploratoire est de favoriser les échanges entre professionnels, scientifiques et gestionnaires du BA d'une part, et de la Mer de Seto et de la Préfecture de Miyagi d'autre part. Les thématiques retenues portent sur :
1) l'ostréiculture, et notamment les sujets relatifs à la gestion du milieu et des suivis sanitaire
2) la gestion intégrée du milieu marin, et notamment la restauration des herbiers de zostères
Les échanges qui seront menés sur le terrain et en salles entre les différents acteurs porteront notamment sur les futurs partenariats possibles entre les deux sites en fonction des intérêts communs.

Pour cette visite exploratoire, une délégation de 12 personnes est prévue, composée de membres du PNMBA, du CRCAA, du GALPA-Pays Barval et de la SFJO, ainsi que d'acteurs scientifiques (IFREMER, CREAA). Un interprète est également prévu. Cette visite devait se dérouler initialement en mai 2020 et a été reportée en mai 2021. Les sites visités se situent dans les Préfecture de Miyagi, Okayama et Hiroshima.

Résultats

Projet en cours.

On en parle  
 
   
  Les partenaires du Fep Axe 4 Europe l'Europe s'engage Republique française Région Nouvelle Aquitaine CCPMEM 33 COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret

 

Europe MDDE Région Aquitaine Conseil général de la Gironde COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret