FEP AXE 4 Pays Bassin d'Arcachon - val de l'Eyre Pays Bassin d'Arcachon - Val de l'Eyre
      Pêche et ostréiculture
 
 

DLAL
Télécharger la plaquette

 

 

Télécharger la lettre d'information n°5

Dates à retenir

Le 8ème Comité de Sélection DLAL aura lieu en février 2019.

La date définitive sera communiquée prochainement.

 

Suivez également l'actualité du DLAL :

 

 

Etude pour la création d'un groupement d'employeurs dans la conchyliculture


 

Axe 3 Agir sur les formations, sensibiliser aux métiers et renforcer la cohésion territoriale
Action 3.2 Réfléchir à une structuration territoriale pour proposer des emplois complémentaires dans d'autres secteurs d'activité et maintenir ainsi le potentiel humain sur le territoire
Bénéficiaire COBAS, pour le compte du Pays BARVAL
Budget 33 782.38€ TTC (13512.95€ FEAMP, 13512.95€ Région, 6756.48€ COBAS)

Description

Le Bassin d’Arcachon compte 300 entreprises ostréicoles réparties dans les 23 ports des 10 communes littorales. Ces entreprises animent la vie locale par leurs productions, leurs savoir-faire et leur richesse patrimoniale. Ce secteur regroupe de multiples métiers au rythme des saisons. La quasi-totalité des entreprises locales réalise elle-même la mise en marché des produits, que ce soit auprès de la grande distribution ou en vente directe. Cette dernière ne cesse de se développer, à la cabane ou sur les marchés, et depuis une quinzaine d’année, en dégustation. Même si le pic d’activité commerciale reste les fêtes de fin d’année, la période estivale devient cruciale dans ce nouveau schéma de développement. C’est ainsi que l’ostréiculture actuelle requiert de la main d’œuvre et des compétences à tous les stades de la production comme à l’expédition où à la vente directe. Les besoins en main d’œuvre sont variables avec de très fortes saisonnalités, des attentes spécifiques et un besoin de flexibilité évident.

Devant les difficultés accrues de recrutement et de gestion du personnel, le 21/11/2016, le CRCAA a organisé une réunion sur le thème du Groupement d’Employeurs avec notamment une présentation du GE de la « Côte des Havres ». Les éléments présentés ont permis d’identifier une belle opportunité et une bonne adhésion pour la création d’un GE ostréicole local.
En effet, le GE tel qu’il a été développé dans d’autres régions semble apparaître comme une solution pertinente pour limiter les problématiques de recrutement des chefs d’entreprise, appuyer le développement des entreprises et construire une stratégie emploi durable. Cette forme de mutualisation des emplois permet également la mise en réseau des professionnels au sein du GE, et favorise ainsi les échanges d’expérience et de bonnes pratiques. Une meilleure gestion des ressources humaines permet également l’amélioration des performances et de la compétitivité des entreprises ostréicoles locales.

Il s'agit donc de travailler sur la faisabilité et la création d’un GE en partant des besoins des professionnels de la conchyliculture de l’ensemble du territoire, mais aussi des caractéristiques de l’environnement économique et social de ce territoire.

Pour ce faire, il faut: 
Evaluer le nombre d’emplois et leurs caractéristiques à l’échelle du Bassin : périodes de recrutement, durée des contrats, qualifications professionnelles et compétences nécessaires.
Evaluer les formes de recrutement possibles : contrats, organisation du temps de travail, protections sociales attachées à ces contrats, origines des travailleurs.
Analyser le contexte local (enjeux économiques, sociaux, juridiques, démographiques...) pour arriver à mobiliser de la main d’œuvre opportunément, et à là stabiliser à moyen terme, et identifier les freins et les moyens de mobilisation.

A partir de ces éléments, il s’agira de proposer la structure juridique la plus adaptée, gage d’adhésion des employeurs et du soutien des collectivités et d’en définir le modèle économique : au lancement et à terme. Et si besoin, il s’agira de repérer les activités complémentaires compatibles au projet.
Parallèlement, cette étude doit également permettre de mobiliser les professionnels autour du projet et mettre en avant les premières entreprises prêtes à s’impliquer dans le futur groupement d’employeurs, dès la fin de l'année 2017.

Résultats

L'état des lieux réalisé auprès d'une quinzaines d'ostréiculteurs et conchyliculteurs petite pêche a permis de confirmer et de préciser les besoins des professionnels. Cela a ainsi abouti à la création du groupement d'employeurs sous forme association, le 30/11/17.

"Le groupement d'employeurs n'est pas une structure de plus. C'est juste un outil qui répond aux besoins de flexibilité de notre profession, à l'évolution de notre société et au monde du travail. Notre profession s'est toujours adaptée et c'est sa plus grande force. Le GE2M a besoin de nous, nous avons besoin de lui !" - Olivier LABAN, Président du Groupement d'Employeurs des Métiers de la Mer

On en parle  

Revue de presse
Reportage TVBA du 20/6/17
Reportage TVBA du 29/10/17

 
   
  Les partenaires du Fep Axe 4 Europe l'Europe s'engage Republique française Région Nouvelle Aquitaine CCPMEM 33 COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret

 

Europe MDDE Région Aquitaine Conseil général de la Gironde COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret