FEP AXE 4 Pays Bassin d'Arcachon - val de l'Eyre Pays Bassin d'Arcachon - Val de l'Eyre
      Pêche et ostréiculture
 
 

 

DLAL Télécharger la plaquette

Télécharger la lettre d'information n°7

Dates à retenir

Le 10ème Comité de Sélection DLAL aura lieu le 24 octobre 2019.

 

Suivez également l'actualité du DLAL :

 

 

Amélioration de l’accueil du public dans les cabanes ostréicoles


 

Axe 3 Agir sur les formations, sensibiliser aux métiers et renforcer la cohésion territoriale
Action 3.4 Mettre à disposition des professionnels des temps d’échanges et d’accompagnements spécifiques et adaptés, qui leur permettent de maintenir leur activité et de se professionnaliser
Bénéficiaire Comité Régional de la Conchyliculture Arcachon-Aquitaine
Budget 38 400 € TTC (15 360€ FEAMP, 15 360€ Région, 7 680€ CRCAA)

Description

Le Bassin d'Arcachon compte un peu plus de 300 entreprises ostréicoles réparties dans 23. Ces entreprises animent la vie locale par leur production, leur savoir-faire et leur richesse patrimoniale. Ce sont 7 à 10 000 tonnes d'huitres marchandes qui sont commercialisées. La quasi-totalité des entreprises locales réalise elle-même la mise en marché des produits, que ce soit auprès de la grande distribution ou en vente directe. Cette dernière, pratiquée par 90% des entreprises, ne cesse de se développer, à la cabane ou sur les marchés, et depuis quelques années, en dégustation. On dénombre ainsi environ 270 cabanes ostréicoles ouvertes à la vente directe et/ou à la dégustation, ainsi que des entreprises ostréicoles qui accueillent des groupes scolaires ou de touristes, pour leur présenter leur métier et leurs produits. Tous ces établissements sont qualifiés d'Etablissement Recevant du Public (ERP) et se doivent de respecter la règlementation en matière d'accessibilité et de sécurité en vigueur.

D'autre part, le Bassin d'Arcachon accueille chaque année plus de 2 millions de touristes qui viennent découvrir le territoire et ses richesses naturelles. Parmi celles-ci, les huitres sont incontournables et plusieurs milliers de tonnes sont dégustées chaque année sur le territoire. Elles peuvent notamment être achetées auprès des ostréiculteurs dans leur cabane de vente ou être consommées directement dans les cabanes de dégustation. Ces dernières sont régies par l'arrêté du 11 avril 2011 pris pour l'application de l'article L311-1 du code rural et de la pêche maritime en matière de l'activité de dégustation dans les ateliers agréés d'expédition des produits de l'ostréiculture. Toutefois, selon le port d'implantation et le mode de gestion de celui-ci, d'autres produits, que ceux énoncés dans l'article 6 de cet arrêté, peuvent être autorisés par le gestionnaire. Ces différences de régime règlementaire sont parfois mal comprises par les touristes, voire même au sein de la profession ostréicole.

Objectif 1 - Informer et communiquer sur les obligations règlementaires imposées par l'arrêté de 2011 :

Dans un souci d'harmonisation des pratiques, le CRCAA souhaite créer un logo qui permettra de distinguer les cabanes ostréicoles de dégustation qui doivent appliquer l'arrêté de 2011 stricto sensu. Ce logo s'accompagnera d'un panneau explicatif énonçant les grands principes de cet arrêté, notamment concernant les produits autorisés et les horaires, ainsi que la place centrale et obligatoire des huitres dans toute commande. Ces supports de communication seront fournis à tous les professionnels concernés. Une communication spécifique sera également faite auprès des offices de tourisme et du Syndicat Intercommunal du Bassin d'Arcachon afin que les acteurs du tourisme puissent relayer ces informations.

Objectif 2 – Conseiller et accompagner les entreprises pour améliorer l'accueil des consommateurs :

Afin de conseiller les ostréiculteurs dans leurs démarches d'aménagement et de formation pour améliorer l'accueil du public dans leur cabane, le CRCAA souhaite faire appel à un(e) consultant(e) spécialisé(e). Son rôle sera d'aller directement dans les cabanes et de proposer des aménagements (accessibilité, sécurité, signalétique...), des formations et/ou des outils de communication permettant d'accueillir le public suivant les normes ERP et de sécurité. Selon la nature et le type de conseils, il/elle pourrait également accompagner les ostréiculteurs pour la partie administrative. Si des investissements doivent être réalisés par les entreprises, ils ne seront pas pris en charge par le CRCAA. Un forfait d'intervention sera déterminé pour répondre au mieux aux besoins.

Avancement 

Le projet est actuellement en cours.

On en parle  
 
   
  Les partenaires du Fep Axe 4 Europe l'Europe s'engage Republique française Région Nouvelle Aquitaine CCPMEM 33 COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret

 

Europe MDDE Région Aquitaine Conseil général de la Gironde COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret