FEP AXE 4 Pays Bassin d'Arcachon - val de l'Eyre Pays Bassin d'Arcachon - Val de l'Eyre
      Pêche et ostréiculture
 
 

DLAL Télécharger la plaquette

Télécharger la lettre d'information n°7

Dates à retenir

Le 10ème Comité de Sélection DLAL aura lieu à l'automne. La date sera communiquée au plus tôt.

 

Suivez également l'actualité du DLAL :

 

 

Analyse de la dynamique de transmission au sein de la filière conchylicole


@SIBA-B. Ruiz

Axe 3 Agir sur les formations, sensibiliser aux métiers et renforcer la cohésion territoriale
Action 3.4 Mettre à disposition des professionnels des temps d’échanges et d’accompagnements spécifiques et adaptés, qui leur permettent de maintenir leur activité et de se professionnaliser
Bénéficiaire Comité Régional de la Conchyliculture Arcachon-Aquitaine
Budget 15 000€ TTC (6 000€ FEAMP, 6 000€ Région, 3 000€ CRCAA)

Description

Depuis les années 70, la filière ostréicole du Bassin d'Arcachon connaît une forte modification de la structure de ses entreprises, qui amène à une réduction de la population ostréicole et à une déprise des surfaces exploitées en mer. Au 1er janvier 2018, 397 concessionnaires exploitent 694 ha. On passe ainsi sous la barre des 700 ha concédés et des 400 concessionnaires, avec toutefois une certaine stabilité du nombre d'entreprises actives, qui sont 304 entre la pointe du Médoc et la frontière espagnole.

La filière mène en effet des actions pour stabiliser ses effectifs, notamment en accompagnant le parcours à l'installation. Cet accompagnement a ainsi contribué à l'immatriculation de 146 nouvelles entreprises depuis 2004, soit en moyenne 10 installations par an. Avec une population au 1er janvier 2018, caractérisée par un âge moyen de 47 ans, et 39% des chefs d'entreprise âgés de plus de 50 ans, cet effort d'installation est plus que jamais d'actualité et doit être maintenu, l'année 2018 étant marquée par un nombre de nouvelles entreprises bien inférieur à la moyenne des dix dernières années. En effet, on recense en ce mois de décembre 2018 seulement 3 nouvelles immatriculations d'entreprise.

Cette situation préoccupe la filière locale et le CRCAA pose l'hypothèse que le déficit des installations de l'année 2018 pourrait être lié au manque d'entreprises proposées à la reprise qui permettraient de répondre aux besoins d'installation des jeunes entreprises. Pour maintenir un rythme d'installation assurant le maintien de sa population, le CRCAA doit ainsi renforcer son action auprès des cédants, afin d'identifier les potentiels cédants dans les années à venir et de connaître en amont la structure et les caractéristiques de leurs entreprises. Cette anticipation doit contribuer à la pérennité des installations ; ce constat est étayé par l'expérience des autres secteurs d'activité qui indiquent qu'une transmission se prépare, s'anticipe et s'étale en moyenne sur cinq années.

Le CRCAA projette ainsi de réaliser une enquête auprès des concessionnaires âgés de plus de 50 ans (125 concessionnaires) dans le cadre de son programme d'actions 2019 pour l'accompagnement et l'animation de la filière ostréicole. Le CRCAA informera en amont l'ensemble de ses adhérents de l'accompagnement qu'il peut dispenser en termes de transmission et sensibilisera ceux-ci quant aux démarches administratives à suivre et notamment quant à la nécessité de disposer de titres attestant des autorisations à produire de l'entreprise. Il invitera ses adhérents à se rapprocher du CRCAA en cas de cession envisagée avant l'âge de 55 ans ; le cas échéant, ceux-ci s'ajouteront aux concessionnaires enquêtés.

Avancement 

Le projet est actuellement en cours.

On en parle  
 
   
  Les partenaires du Fep Axe 4 Europe l'Europe s'engage Republique française Région Nouvelle Aquitaine CCPMEM 33 COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret

 

Europe MDDE Région Aquitaine Conseil général de la Gironde COBAS COBAN Val de l'Eyre Huître Arcachon Cap-Ferret